Ambulanciers insatisfaits de leurs horaires

Les 20 ambulanciers de Saint-Paulin et Saint-Alexis-des-Monts dénoncent leurs horaires de travail.

Ces horaires de factions les obligent à être disponibles 24 heures sur 24, durant sept jours consécutifs. 

Les ambulanciers soutiennent qu’ils se retrouvent souvent à travailler plus de 20 heures sans pouvoir se reposer, parce que le nombre d’appels sur leur territoire a augmenté de façon importante ces dernières années.

« Dans le temps, on avait environ 300 appels par année. L’horaire de factions était normal. Aujourd’hui, on en reçoit environ 1000 par année. On aimerait revenir à deux quarts de travail de 12 heures », indique Michel Beaumier, président du syndicat des ambulanciers paramédicaux du Coeur-du-Québec. Il estime que la charge de travail actuelle augmente les risques d’erreur dans les interventions des ambulanciers.

De son côté, l’Agence régionale de la santé et des services sociaux explique que le taux d’occupation des deux ambulances de Saint-Paulin et Saint-Alexis est de 16 %, ce qui ne lui permet pas de modifier les horaires.

La demande des ambulanciers représente des coûts supplémentaires d’un million de dollars annuellement.